BEST OF 2015 & philo graisseuse

GALERIE : BEST OF PHOTO 2015

BO-StelvioPasso Stelvio

  La fin d’année approche à très grands pas et, même si l’année fut courte pour La Rouille Au Ventre, j’ai décidé de faire une sélection des meilleures photos de l’année. Tradition que je répèterai chaque année. J’en profiterai également pour m’exprimer d’un point de vue plus personnel.

Un clic sur les images vous amènera à l’article concerné.

BO-Instant de vie - CamdenCamden Town, UK

  S‘il ne s’agit pas forcément là des meilleures photos, techniquement parlant, ce sont tout du moins celles qui me parlent le plus. Que ce soit le souvenir qu’elles m’évoquent, où les sentiments qu’elles font rejaillir.

BOHonda 500 FourDesvres, France

  Voilà donc les 20 photos que j’ai choisies parmi des centaines de clichés. Ces mêmes clichés qui avaient déjà été sélectionnés après plusieurs milliers de prises, que j’ai triés au court de chaque article… Cela vous donne donc une idée du nombre de GO qu’un photographe peut amasser en quelque temps, même amateur.

BO-Entrée prison Froslev letrenDanemark

Évidemment, si vous suivez ce Blog, vous avez déjà vu ces photos.

BO-Harley Davidson OLDPas-de-Calais, France

  D‘un autre côté, si vous suivez ce Blog, c’est que ces photos vous plaisent au moins à moitié autant que vous prendrez plaisir à les revoir. N’est-ce pas ? 🙂

En tout cas, j’aimerai beaucoup avoir votre avis sur mes images et mes textes !

BO-Le cheval - Camden MarketCamden Stable Market, UK

  L‘année 2015 fut faite de surprises, mais aussi de déceptions. Qu’elles soient humaines ou encore techniques et financières, elles auront, quoi qu’il arrive, permis à La Rouille Au Ventre de se construire.

  Je vais maintenant m’exprimer sur des sujets qui ne concernent pas forcément le monde de la moto. Il s’agit d’écrits subjectifs. Si cela ne vous intéresse pas, et je le comprends entièrement, concentrez-vous sur les images. Mais, dans le cas où vous voudriez en savoir un peu plus sur La Rouille Au Ventre, lisez.

BO-ItalieItalie

  Je ne peux pas évoquer 2015 sans citer les drames que vous connaissez bien. Je ne les citerai pas en détail, car ceux-ci me dégoutent. Plus encore, le rôle que joue les médias sur l’attention que nous y portons.

BO-XL1200 Sporster 1997 - West Coast MotorsAmsterdam

  C‘est d’ailleurs ce dégout qui m’incite à partir sur ma bécane, dès que le temps et l’argent me le permettent. Car sans cela, j’en viendrai à perdre de vue les choses les plus fondamentales, comme de plus en plus de gens. Ainsi, quand je retrouve ma famille, mes amis (et l’eau chaude), je me rappelle qui je suis, mais surtout, la chance que j’ai.

BO-The RéunionLondres

  Je préfère de loin avoir des milliers de rêves faits de paysages que je ne verrais jamais, plutôt que de suivre activement les médias et cracher une haine creuse envers les cibles qu’ils me montrent du doigt au cours des mois.

  J‘estime que l’ennemi, le vrai, est celui qui grandit dans l’ombre : le manque d’instruction.

BO-Plage - DanemarkSud du Danemark

  Vous penserez peut-être qu’il s’agit d’un détachement, et vous aurez raison.

BO-Triumph BonnevilleDesvres, France

  Je ne reçois plus la TV depuis plusieurs années déjà, et m’en porte bien mieux. Je n’ai pas la radio sur ma moto. Je n’ai jamais voté et ne voterai jamais, car je hais les mascarades et plus encore l’idée d’y participer. Mais surtout, car je suis fondamentalement démocrate et répugne à l’idée de choisir un maitre parmi tant d’autres. Mais qui sait ? Peut-être qu’un jour, le peuple récupèrera ses droits sur La Convention, et que je me bougerai le cul au bureau de vote…

  Je juge ce que je vois, outillé par ce que je sais ; donne de l’importance à qui je connais et non pas à qui à le sourire le plus charismatique sur les écrans. Je consomme ce que je désire, quand je le désire. Et je n’aspire qu’à apprendre ; vivre, ressentir. Voilà mon idée de la liberté.

BO-Alpes mistakes Les Alpes, Suisse

   La culture est devenue à mes yeux le but le plus louable dans la vie. Qu’elle soit littéraire, humaine, naturelle, rien ne vous fait plus grandir et étendre vos limites.

BO-Sublime ThruxtonAce Cafe, Londres

  Pourtant, il y a encore trois ans, je n’avais jamais vraiment voyagé et ne lisais aucun livre, tellement j’étais centré sur moi-même et mon petit monde. Il y aura fallu plusieurs années pour que je me réveille et m’ouvre au monde, me libérant de plus en plus de tout un tas de petites chaines.

BO-FrontièreAutriche

  Désormais, je lis chaque soir et ne saurais m’en passer ; il n’existe pas un jour sans que je pense au prochain voyage qui m’attend. Comme quoi, nous pouvons changer du tout au tout.

BO-Instant de vieBrighton, UK

  Si vous me demandez la première raison pour laquelle je voyage, je répondrai que c’est pour fuir le quotidien. Celui-là même qui a tendance à ne nous montrer que le côté négatif de l’autre ; à nous pousser au matérialisme dont j’ai bien assez fait les frais.

BO - Alpes RoadLes Alpes, Italie

  Ne vous méprenez pas pour autant, je suis pris à la gorge par les banques, tout comme beaucoup d’entre vous, si ce n’est chacun. J’attends seulement avec impatience de me débarrasser de ces crédits, et de ne plus jamais laisser ces charognes me persuader d’enfiler leur si jolie corde autour du cou. Une fois cela fait, je laisserai ça aux faibles de la réflexion, aux suiveurs et aux matérialistes drogués à la surconsommation dont j’ai misérablement fait partie.

  Arrive un moment où il faut prendre conscience que les bâtons que vous avez dans les roues sont là car vous les y avez mis.

BO-Ma plus belle prise de LondresLondres

  Si vous avez lu ces textes, vous trouverez peut-être cela noir et pessimiste, mais vous vous tromperez. Justement, dire qu’en seulement quelques années vous pouvez commencer à faire des choix et vous tourner vers ce qui vous importe réellement est un message positif. Même si c’est au risque de passer pour le dernier des connards égoïstes… qu’importe.

BO-Nord de La France

  Nous avons toujours tendance à ne parler que du négatif, mais ne croyez pas que ce ne fut pas une année formidable pour autant. J’ai fait de superbes rencontres et vu de splendides paysages que je n’oublierai jamais ! D’ailleurs, si vous aussi vous sentez attirés par le voyage et les bécanes, comptez sur moi pour vous faire partager tout ce que je pourrais. J’ai des projets plein la tête, bien trop même… Alors, j’espère que cette aventure va continuer ; que vous êtes à la bonne adresse.

Car, plutôt mourir vivant que vivre mourant, non ? (Tiens, je vais la garder celle-là. Je la verrai bien sur ma pétoire)

Fin année 2015

La Rouille Au Ventre

Je le répète, mais La Rouille Au Ventre a vraiment besoin de vous. Commentez, partagez… Aidez-moi à faire vivre cette passion !

Retrouvez également La Rouille Au Ventre sur Facebook. Ainsi que sur Instagram !

Publicités

8 réflexions sur “BEST OF 2015 & philo graisseuse

  1. J’ai fais des études techniques. Et deux de mes profs aux matières antagonistes (philo et maintenance industrielle) m’avaient conseillé le même livre pour mieux comprendre les spécificités de leur enseignement…pourtant si différents. Ce livre c’était « Traité du zen et de l’entretien des motocyclettes ».
    Et bien La Rouille au Ventre, c’est pareil. Tu peux y venir pour les photos, pour la moto, pour les voyages, pour l’esprit, pour la philo graisseuse… Pour… Te retrouver.
    Mais dans les cas, tu en repars changé.

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais déjà pu apprécier tes images , mais je dois avouer que le texte qui les accompagne dans cet article leur donne une autre dimension, ou plus exactement, permet de comprendre certains « cadrages »… Bravo à toi de parvenir à faire (au moins en partie) ce dont beaucoup d’entre nous rêvent mais ne font pas: « pas le temps… » « trop loin… » « à cause de ceci ou de celà… » Toutes ces belles excuses qu’on se trouve pour ne pas vivre ne serait-ce qu’un peu ses rêves et surtout pour ne pas devenir « le connard égoïste » que de toutes façons ont est tous pour quelqu’un… (Y compris parfois pour quelqu’un à qui l’on a tout donné…).
    Bref, merci à toi de nous faire partager tes images et tes réflexions, et peut-être à un de ces jours sur les routes solitaires que je frequente de plus en plus moi aussi.

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai découvert ton blog avec Vie De Motard. Je n’ai pas ton verbe. J’ai encore beaucoup de carcans qui m’emprisonne. Je tente de ne pas me laisser dicter par le bien pensant, les médias et … Tes photos sont magnifiques et tes textes font vibrer bien des émotions en moi. Alors continue.
    J’espère que pour moi rien n’est perdu et que j’arriverais à vivre plus en harmonie avec moi Mais cela ne dépend que de moi.
    Merci

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s