TOUR D’ESPAGNE : 11. PARC GÉOLOGIQUE D’ALIAGA

roadbook-tour-despagne


JOUR 11

UN AIR DE MONGOLIE : ARAGON, Province de Teruel (suite)


  Le climat est maintenant parfait : bonne chaleur à l’arrêt, presque frais en roulant. Terminé la chasse à l’ombre. Tout autour, le monde semble apaisé, tandis que je continue mon exploration de la province de Teruel.

aragon-du-sud

  Des nuages apparaissent. Cela me semble une éternité que je n’en avais vu. L’astre commence sa chute quand je décide, malgré la fatigue, d’enclencher le mode sinueux du GPS. Je me retrouve alors au milieu d’un paysage désertique auquel je ne m’attendais absolument pas.

plaines-mongoliennes-aragon-du-sud

  Il y a comme un air de Mongolie sur ces gracieuses plaines presque totalement inhabitées. J’enchaîne alors quelques cols, totalement seul, tranquille et libre. Heureux.

voyage-moto-aragon-sud-espagne

  Cependant, l’espace est si dégagé que je sais ne pas être près de trouver un campement calme, à l’abri du vent. Mais je ris, debout sur les cales-pieds. Arrivé à un certain stade, on se fout de tout, ou presque.

cuenca-minerascabigordo-espagne

  Explosion de lumière derrière une fumée céleste.

coucher-de-soleil-dans-la-province-de-teruel-espagne

  Un air de Mongolie, vous dis-je. Il ne manque plus que les chevaux sauvages.

paysage-province-de-teruel-espagne


JOUR 11

PARC GÉOLOGIQUE D’ALIAGA


« Spielberg ne serait jamais devenu Spielberg s’il avait grandi ici »

parc-aliaga-entree

  Enfin, avant que le jour ne me quitte, toujours dans la province de Teruel, je tombe par pur hasard dans un autre désert aux formes divines : Le Parc Géologique d’Aliaga, dans la Comarque de Cuencas Mineras.

parc-geologique-en-espagne

  Encore un autre cadeau de cette journée, car je roule sans itinéraire ni objectifs particuliers depuis la Sierra Nevada. C’est donc une véritable surprise.

les-plus-beaux-endroits-despagne

  Des hauteurs multiples, un ciel calmé et serein devant la Nuit qui déjà le séduit. Je me laisse aller, en pleine contemplation. C’est admirablement magnifique. Tout est si calme. C’est un paysage fantastique, où nul effet spécial n’est utile. Spielberg ne serait jamais devenu Spielberg s’il avait grandi ici. Je me croirais dans un conte fantastique, comme devant la mâchoire éclatée d’un Dieu.

parc-geologique-daliaga

  Les molaires sont les plus impressionnantes, et leur émail tient toujours. Au loin, je vois ce qui ressemble à un vautour. J’apprendrais plus tard qu’il s’agit d’un vautour-fauve, anciennement appelé Griffon…

communaute-autonome-daragon-espagneruine-religieuse-espagne

  Le mélange de couleur est parfait. Une palette de douceurs amoureuses, romantiques, caractérielles et paisiblement passionnées.

lune-des-plus-belles-routes-despagne

  Ce soir, je dormirai aux pieds du phénomène géologique le plus atypique de la région : Los Organos de Montoros. Une espèce d’orgue de calcaire immense.

los-organos-de-montoros

  Toutefois, si je veux vivre la journée de demain, je vais juste devoir faire attention à ne pas lever trop haut les bras. Je manipule l’arceau de ma tente avec une certaine concentration.

sortie-du-parc-geologique-daliaga

  Je ne mangerai pas, ce soir-là, et je n’ai plus rien à boire. Mes côtes sont de plus en plus visibles. Mais pour le moment, je ne pense qu’à dormir, me retenant pourtant de le faire temps que je peux admirer ce qui est devant moi et s’éteint lentement à coups de ténèbres. J’ai encore bien parcouru 700 kilomètres aujourd’hui.

ciel-bleu-despagne

  Deux personnes âgées passent par là :

– Je ne dérange pas ?

– Ce n’est pas à nous ici, fait ce que tu veux ! Dors bien !

  J’aime les Espagnoles. Demain, à moi la Catalogne.

au-pieds-des-organes-de-montoros


Ces textes ne sont qu’une ébauche rapide de ce qui sera prochainement un roman. De plus, tout n’y est pas présent ni raconté, car il faut bien que je garde quelques petites surprises. En revanche, cela représente tout de même un travail conséquent auquel vous pouvez accéder gratuitement. En réalité, tout ce que je demande, c’est de partager, encore et encore, que le plus de monde possible puisse y accéder. Non car j’y gagne quoi que ce soit — au contraire même — mais par plaisir de partager, justement. Dank U !

FACEBOOK -> ICI


La Rouille Au Ventre

Textes et images, Alexandre HOSTE, tout droits réservés.

Publicités

11 réflexions sur “TOUR D’ESPAGNE : 11. PARC GÉOLOGIQUE D’ALIAGA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s