TOUR D’ESPAGNE 13. : PYRENEES CATALANES & Sortie de l’Espagne

roadbook-tour-despagne


JOUR 13

Cadí-Moixeró


cadi-moixero

  Réveil sous un pont. Après avoir pris beaucoup de plaisir dans les contreforts catalans et dormi d’un bon sommeil, je continue de voguer à travers le Parc Naturel de Cadi-Moixero, en direction des Pyrénées catalanes. Je remarque également que ma machine porte encore de la poussière du désert des Bardenas, qu’elle répand alors un peu partout où je passe, comme un hommage funeste.

paysage-cadi-moixero-catalognevers-les-pyrenees-catalanes-moto

  N‘ayant plus de café, et ayant, surtout, du mal à me passer de ce petit plaisir-là, je m’arrête dans un petit village charmant de la Catalogne, sur le versant nord de la Vallée de Lillet, La Pobla de Lillet, pour un bon petit café. Après avoir traversé un pont de pierre du quatorzième, j’atteins les terrasses où la plupart des habitants sont déjà là, devant un décor très charmant et simple à la fois. Une seule route importante traverse ce village.

village-altitude-catalogne

  Les Catalans ont l’air d’être de bons vivants par ici. Nul ne me regarde de travers malgré ma dégaine, et l’humeur générale semble être légère et rieuse. Je profiterais de ce cadre le temps de deux cafés et deux cigarettes.

road-trip-espagne-pyrenees-catalanes-moto


PYRENEES CATALANES


  Je repars ensuite vers les Pyrénées sous une matinée absolument agréable. Quelques feuillus se tiennent au milieu de rares pâturages, alors que doucement au loin s’élèvent les premières montagnes, et notamment, le col de la Creueta (1888 mètres), que je vais bientôt franchir.

periple-moto-espagne-catalogne

  La route que je prends, la BV-4031, est un pur régal. Les virages sont incessants et la qualité du bitume exemplaire. Encore une fois, je jouis pleinement de la solitude, cognant le vent du casque.

paysage-hauteur-pyrenees-catalanes

  Je passe le village de Castellar de N’Hug, puis quitte le Parc de Cadi-Moixero. Je grimpe vers le ciel, encore et encore. La végétation est de plus en plus courte, signe de spectacles à venir.

horizon-espagnole-catalogne

  Enfin se dévoilent les têtes chauves des montagnes et leurs résineux tant aimés. À ma droite la vallée s’étend. Route, décor, climat : un cadre de rêve.

beaute-altitude-pyrenees-catalanes

  J‘atteins les 1500 mètres. Au-delà, tout est toujours beau, car peu d’hommes ont la folie de s’attaquer à cette vie-là. Les herbes hautes prennent une teinte orange, à vous faire songer à un mois de novembre en Écosse.

photographie-pyrenees-catalogne

  C‘est réellement mon genre de paysage favori. Presque vierge. Aucune triste forme géométrique humaine à l’horizon. Encore une route du paradis. Nul besoin de monter au ciel pour celui-ci, s’élever un peu suffit amplement.

cheval-altitude-catalogne

  Au-dessus, des chevaux sibyllins, funambules de l’extrême, se prélassent. Peut-être n’est-ce que l’imagination, ou peut-être est-ce un songe que celui-ci a laissé échapper.

photographie-paysage-espagnede-lespagne-a-la-france-par-les-pyrenees-orientales

  Je passe le col de la Creueta et trouve tout autour de moi une vallée jaune à tomber. Ici, tout est parfait. J’y passerai un bon moment, allongé sur ma selle, les jambes par-dessus le guidon, machine stationnée sur la béquille centrale, à songer moi aussi.

vallee-creueta-espagne

  Dans quelques petits kilomètres, c’est tout un pays que je quitte. Ce n’est pas rien. Et comment ne pas hésiter quand celui-ci vous tend de si beaux bras pour vous retenir ? Ce n’est plus une vallée, mais un océan de possibilité. J’aime profondément l’altitude espagnole et son ciel dégagé.

panorama-pyrenees-orientales

  Je prends mon courage à deux mains et perce la frontière française à coups de gaz. Mes accélérations nerveuses et colériques se perpétuent au loin, comme la rumeur d’un crime.

centre-pyrenees-catalanes

  Premièrement, j’étais à la fois heureux de me rapprocher des miens, et troublé par la fin de cette aventure qui approchait. Puis, finalement, je devins serein. J’avais vu et ressentis ce que je recherchais en faisant tout cela. Et puis, merde, j’avais réussi mon tour d’Espagne… Et quelle fierté, je ne m’en cache pas. J’avais donc finalement quitté ce pays fabuleux après environ 6000 kilomètres de douceurs, duretés, sécheresses, humidités, nuages, ciels purs, peines et joies. Une existence de plus.

pyrenees-catalanes

  Et alors que je quittais les Pyrénées, je me pris à déjà songer à la Grèce, l’Italie, la Hongrie, l’Albanie, la Macédoine et plein d’autres. On ne se refait pas, surtout après avoir ressenti ça. Le cœur, l’esprit, le corps, tous en veulent encore.

paysage-champetre-pyrenees-catalanes

  J‘avais avec moi, depuis le début de l’aventure, des chèques vacances provenant de mon boulot. Seulement, personne n’en voulait en Espagne. Maintenant en France, je savais que j’allais pouvoir me faire un gros plaisir, et donc rentrer dans un état acceptable.

adieu-espagne

  Avec mon peu d’expérience, je sais que rentrer d’un voyage est déjà suffisamment difficile, d’autant plus si une fatigue monumentale vient s’ajouter. Pour la première fois, ce ne sera pas le cas.

road-trip-moto-pyrenees-catalanes

  Pour remonter la France, je comptais me faire les forêts du Haut-Languedoc, les Cévennes et le Morvan, mais nous verrons cela plus tard dans le dernier article sur ce voyage.


Ces textes ne sont qu’une ébauche rapide de ce qui sera prochainement un roman. De plus, tout n’y est pas présent ni raconté, car il faut bien que je garde quelques petites surprises. En revanche, cela représente tout de même un travail conséquent auquel vous pouvez accéder gratuitement. En réalité, tout ce que je demande, c’est de partager, encore et encore, que le plus de monde possible puisse y accéder. Non car j’y gagne quoi que ce soit — au contraire même — mais par plaisir de partager, justement. Dank U !

FACEBOOK -> ICI


La Rouille Au Ventre

Textes et images, Alexandre HOSTE, tout droits réservés.

Publicités

10 réflexions sur “TOUR D’ESPAGNE 13. : PYRENEES CATALANES & Sortie de l’Espagne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s